Nouvelles / Avis
Avis
Mercredi 4 octobre 2017
Modernisation de l’affichage : la troisième phase prévue en 2018
De nouvelles enseignes seront installées dans les parcs
 

 
Après l'installation des structures de signalisation aux entrées de ville et sur les bâtiments municipaux (Phase I), après l'identification des parcs (Phase II), le processus de mise en place du Plan global d'affichage urbain est tout près de se finaliser avec la phase III : l'implantation des panneaux de d'information et de réglementation dans les parcs.
 
 Jusqu'à tout récemment, l'équipe municipale complétait son inventaire de la signalisation en place. Le travail effectué en amont de la phase 3 montre les possibilités de concilier respect de la règlementation, valorisation des activités et qualité du paysage. Les déficiences en matière de réglementation et de signalétique ont été identifiées et des solutions ont été proposées. Afin de laisser place à cette troisième phase d'affichage, le Service des travaux publics procédera au retrait des enseignes désuètes dans les parcs, et ce, dès la semaine prochaine.
 
Les nouvelles enseignes, qui seront installées avant le printemps 2018, vont tenir compte des solutions et vont s'harmoniser avec la signature graphique adoptée en 2011 par Saint-Charles-Borromée. On doit s'attendre à un design moderne et homogène non seulement dans les parcs mais aussi sur les plateaux sportifs, les glissades hivernales, les sentiers et les plages. De plus, la phase 3 propose une signalisation adaptée aux différents types de parcs avec l'objectif de limiter la signalisation afin d'éviter la pollution visuelle par une trop grande prolifération de panneaux et limiter les renseignements à l'essentiel.
 
Après la phase 3, d'autres actions sont prévues dans le cadre d'une quatrième et dernière phase, laquelle visera l'identification des puits et des stations de pompage. « Le plan global d'affichage progresse bien et des retombées concrètes sont déjà enregistrées pour les deux premières phases en termes d'accueil, d'embellissement et d'affirmation de notre nouvelle signature, sans compter l'attrait exercé tant sur les visiteurs que sur les résidents potentiels », de conclure le maire, M. André Hénault.
 
 

« Retour

Calendrier des matières résiduelles

Calendrier matieres residuelles - janvier fevrier mars 2016_Page_1.jpg
 

Infolettre SCB

Toutes les nouvelles qui vous intéressent... par courriel.

Soumettre